Journée mondiale des toilettes >>19 novembre

Une crise mondiale de l’assainissement qui persiste
Nous n’y pensons pas souvent, mais les toilettes sauvent des vies, car elles empêchent la propagation de maladies mortelles causées par les excréments humains. La Journée mondiale des toilettes vise à sensibiliser le public sur le rôle crucial qu’elles jouent pour les populations et à encourager des actions ciblées pour relever le défi de la crise mondiale de l’assainissement.

Le monde est encore loin d’atteindre l’objectif de développement durable n°6 (ODD 6), c’est-à-dire « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Aujourd’hui, 4,5 milliards de personnes vivent en effet sans toilettes et 892 millions de personnes pratiquent toujours la défécation à l’air libre.

L’impact d’une telle exposition aux matières fécales humaines a des effets dévastateurs sur la santé publique, les conditions de vie et de travail, la nutrition, l’éducation et la productivité économique dans le monde.

L’ODD 6 vise à garantir que tous disposent de toilettes et d’un bon assainissement et que personne ne pratique la défécation en plein air d’ici 2030. Si cet objectif n’est pas atteint, l’ensemble du Programme de développement durable à l’horizon 2030 est compromis.

Faits et chiffres
Les données ci-dessous, publiées dans le rapport du Programme commun OMS-UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement intitulé « Progrès en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène : mise à jour 2017 et évaluation des ODD », donnent une idée de l’étendue de la crise mondiale de l’assainissement :

Environ 60 % de la population mondiale – soit 4,5 milliards de personnes – n’ont pas de toilettes à la maison ou dispose de toilettes qui ne permettent pas une gestion hygiénique des excréments.
892 millions de personnes dans le monde pratiquent la défécation en plein air et sont privées de sanitaires – les matières fécales ne sont donc ni recueillies ni traitées.
1,8 milliard de personnes boivent de l’eau potable non améliorée sans protection contre la contamination par des matières fécales.
Dans l’ensemble, 80 % des eaux usées résultant des activités humaines retournent dans l’écosystème sans avoir été traitées ou réutilisées.
Une école sur cinq dans le monde ne dispose pas de toilettes – un problème qui s’aggrave pour les filles pendant la période de menstruation.
900 millions d’écoliers dans le monde ne disposent pas d’installations pour le lavage des mains – ce qui favorise la propagation de maladies mortelles.

7 faits à savoir sur la Journée mondiale des toilettes
 
Depuis 2013, les Nations Unies ont désigné le 19 novembre comme Journée mondiale des toilettes pour attirer l’attention du monde sur l’importance des toilettes accessibles et sur leur rôle dans l’amélioration de l’hygiène et de la santé dans le monde.

Ensemble, nous pouvons rendre les toilettes et un assainissement adéquat accessibles à tous. Voici sept faits essentiels que vous devez connaître sur le problème:

40% de la population mondiale – plus de 2,4 milliards de personnes – n’a pas accès à un assainissement amélioré.

Au cours des 200 dernières années, les toilettes ont ajouté vingt ans à la durée de vie des êtres humains.

Dans le cadre des objectifs de développement durable à l’horizon 2030, l’ONU espère assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous.

Plus de gens dans le monde ont accès aux téléphones mobiles qu’aux toilettes.

Un assainissement médiocre augmente le risque de malnutrition et de maladie, en particulier pour les femmes et les enfants.

La maladie diarrhéique est la deuxième cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans et peut être totalement évitée grâce à un système d’assainissement adéquat et à une eau propre.

Pour chaque dollar investi dans l’eau et l’assainissement, un retour sur investissement de 4,30 $ correspond à une réduction des coûts des soins de santé dans le monde entier.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy