Où je me tiens : « Je fais partie des rares femmes qui aspirant à un siège à la Chambre des représentants de l’État d’Adamawa »

Babuba, d’Adamawa, au Nigéria, est une fervente défenseuse du projet de loi en instance au Nigéria, qui vise à garantir l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. Elle a défendu la participation des femmes dans sa communauté et espère un jour être élue.

À Adamawa, au Nigéria, les femmes n’ont jamais été reconnues ni incluses dans les discussions sur la gouvernance. Cependant, nous avons pu faire avancer le projet de loi sur l’égalité des sexes et l’égalité des chances grâce à la sensibilisation et au plaidoyer.

Beaucoup de gens ici ne veulent pas vraiment entendre le mot «genre», ils ont donc changé le nom du projet de loi en projet de loi sur l’égalité des chances dans l’Adamaoua. Actuellement, le projet de loi est avec le gouverneur pour l’approbation finale.

Lorsque je travaillais à la Chambre d’assemblée de l’État d’Adamawa, j’étais la seule femme juriste du service juridique. ONU Femmes s’est associé au Ministère de la condition de la femme et du développement social pour renforcer le soutien au projet de loi sur l’égalité des chances dans l’Adamaoua. J’ai assisté à l’atelier de sensibilisation à l’importance du projet de loi, ce qui m’a motivé à continuer de plaider en faveur de son adoption.

En raison de mon soutien continu au projet de loi sur l’égalité des chances dans l’Adamawa, le conseil traditionnel de ma communauté m’a donné le titre de «Gimbiyan Jomboliyo», qui sert de conseiller au conseil.

Mon implication auprès d’ONU Femmes m’a incité à créer une organisation non gouvernementale qui responsabilise et offre une formation professionnelle aux femmes et aux jeunes de ma communauté. Aujourd’hui, je fais partie des rares femmes qui aspirent à siéger à la Chambre des représentants de l’État d’Adamawa. »

Jamila Babuba, 39 ans, a assisté à un atelier organisé par le ministère nigérian de la Condition féminine et ONU Femmes dans le cadre du programme Femmes, paix et sécurité dans le nord du Nigéria, financé par l’Union européenne. Elle est la fondatrice et la coordinatrice de la Fondation Jabu à Yola, qui œuvre pour l’autonomisation des femmes et des jeunes de sa communauté. Le travail de Babuba contribue à l’objectif de développement durable (ODD) 16, qui promeut des sociétés pacifiques et inclusives, et à l’ODD 5 relatif à l’égalité des sexes et à l’autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles et à l’objectif connexe visant à renforcer le leadership et la participation des femmes à la vie politique, économique et publique. .

Rapport d’ONU Femmes ..

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *