La Fondation ARCELFA adresse ses condoléances à la Gambie suite à la mort de son ancien président, Son Excellence M. Jawara

La Fondation ARCELFA  adresse ses condoléances au gouvernement et au peuple de la Gambie suite à la mort de Son Excellence M.  Dawda Kairaba Jawara, le premier président de la Gambie. Le vieil homme d’État et père-fondateur de la Gambie, qui était également affectueusement appelé «Kairaba Jawara» ou «Jawara pacifique» est décédé mardi à l’âge de 95 ans.

Jawara, médecin vétérinaire formé à Glasgow, a dirigé l’ancienne colonie britannique à l’indépendance le 18 février 1965 jusqu’en juillet 1994, date à laquelle son règne fut terminé un coup militaire sans effusion de sang dirigé par Yahya Jammeh, qui a  ensuite gouverné le petit État de l’Afrique de l’Ouest pendant 22 ans.

Il a fondé le Parti du peuple du Protectorat, renommé plus tard le Parti du peuple. Parti progressiste, qui est devenu la force politique dominante à la suite de indépendance de la Grande-Bretagne en 1965.

Il a exercé les fonctions de Premier ministre de 1962 à 1970, à la tête de la Gambie nouvellement indépendante. En 1970, la Gambie a adopté une constitution républicaine par référendum et Jawara a été élu le premier président.

M. Dawda, dont l’administration la Gambie est devenue l’un des rares pays africains démocraties parlementaires couronnées de succès était un champion de la paix, de la justice et des droits de l’homme. Il a vécu une vie qui incarne la paix, la tolérance, le respect et le patriotisme.

Son temps en tant que président a mis le pays sur la voie du développement à normes humaines et institutionnelles. Son héritage en tant que père de la nation vivra pour toujours.

En priant pour le repos de son âme, la Fondation ARCELFA prie aussi que Dieu console la famille, les connaissances et le bon people de la Gambie en leur  accordant le courage de supporter la perte.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy