Le jour de l’indépendance de la république du Cap-Vert

La fondation ARCELFA félicite le gouvernement et le peuple du Cap-Vert à l’occasion de sa 44e fête d’indépendance. Nous vous souhaitons, vous et votre pays et tous ses habitants le bonheur, le succès continu et la prospérité.

La fête nationale du Cap-Vert commémore l’indépendance du pays du Portugal en ce jourde l’année 1975.

Aperçu historique de la fête de l’indépendance

Le Cap-Vert est un pays insulaire composé de 10 îles volcaniques situées dans l’océan Atlantique au large des côtes du nord-ouest de l’Afrique.

Des navigateurs portugais étaient les premiers à y habiter après les avoir découvertes au milieu du 15ème siècle. Les colons portugais y sont arrivés en 1462, établissant la première colonie européenne permanente dans les tropiques.

Les îles ont profité de leur position, d’abord comme point de départ de la traite des esclaves dans l’Atlantique, puis comme lieu de ravitaillement des navires à destination des Amériques. La fin de la seconde guerre mondiale aintensifié l’appel au nationalisme, à tel point qu’en 1951, le Portugal a changé le statut du Cap-Vert d’une colonie en une province d’outre-mer afin de tenter de réduire le déficit de vote croissant imposé par la domination coloniale.

Le mouvement nationaliste cap-verdien était lié à l’autre territoire portugais de la région, la Guinée portugaise. En 1956, Amílcar Cabral, un Guinéen, organisa le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC). L’objectif de la PAIGC étaient d’améliorer les conditions économiques, sociales et politiques au Cap Vert et en Guinée portugaise, ce qui constituaient la base des mouvements d’indépendance des deux nations.

Ces requêtes ont dégénéré en guerre contre le continent africain et la Guinée portugaise a déclaré son indépendance en 1973.

La révolution d’avril 1974 au Portugal a entraîné un changement d’approche de ses territoires d’outre-mer. En 1974, la PAIGC et le Portugal ont signé un accord prévoyant la mise en place d’un gouvernement de transition composé des Portugais et des Cap-Verdiens. Le 30 juin 1975, les Cap-Verdiens ont élu une assemblée nationale qui a reçu les instruments de l’indépendance du Portugal le 5 juillet 1975.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy