La fête de l’indépendance de la Somalie

Hier, c’était la fête de la 59e indépendance de la république fédérale de la Somalie. La fondation ARCELFA félicite le gouvernement, le peuple et tous les habitants du pays à l’occasion de la fête nationale et de l’indépendance du pays. Nous vous souhaitons, vous et votre pays, le bonheur, le succès et la prospérité sans cesse.

Le Somaliland britannique est devenu indépendant le 26 juin 1960, tandis que l’ancien Somaliland italien est devenu indépendant cinq jours plus tard. Le 1er juillet 1960, les régions se sont unies pour former la République somalienne. Les frontières des deux pays ont été créées par la Grande-Bretagne et l’Italie.

Divers groupes ethniques ont permanemment habité la Somalie au cours des siècles et le pays était autrefois l’un des centres commerciaux principaux du monde. Ses marins et ses marchands étaient les fournisseurs principaux d’encens, de myrrhe et d’épices, ceux qui étaient pris d’éléments précieux à cette époque-là. Les marins et les commerçants somaliens sont entrés en contact avec l’islam à l’autre bord de la mer Rouge, et la religion s’est lentement étendue. La ville de Mogadiscio a fini par être connue comme la ville de l’islam et elle contrôlait une grande partie du commerce de l’or en Afrique de l’Est pendant plusieurs siècles.

Au cours de la Seconde guerre mondiale, la Somalie a aidé les puissances alliées contre les puissances de l’axe. Après la guerre, la Grande-Bretagne contrôlait toujours le Somaliland britannique et italien. En 1949, l’ONUa approuvé la tutelle du Somaliland italien en faveur de l’Italie sous une surveillance étroite. Les ligues de la jeunesse somalienne, HizbiaDigilMirifle Somali (HDMS) et la Ligue nationale somalienne (SNL) se sont toutes mobilisées pour l’indépendance pendant dix ans.

Pendant le temps, les la Grande-Britagne a rendu à l’Ethiopie, le Haud qui était une zone importante de pâturage. Cela parvenait d’un traité entre la Grande-Bretagne et l’empereur éthiopien Ménélik, en échange de son aide pour apprivoiser les clans somaliens dévastateurs. Les gens s’attendaient à l’autonomie, mais l’Ethiopie a revendiqué l’autorité. En 1956, les Britanniques ont beau tenté à racheter la Somalie. Un plébiscite a été organisé dans la région perturbée pour décider s’il faut rejoindre la République somalienne nouvellement formée ou non. Bien que la majorité de la population ait voulu s’y rejoindre, les Britanniques l’ont cédée aux nationalistes kényans.

Le Somaliland britannique est devenu indépendant le 26 juin 1960. L’ancien Somaliland italien est devenu indépendant cinq jours plus tard. Le 1er juillet 1960, les régions se sont unies pour former la République somalienne. Les frontières ont été créées par la Grande-Bretagne et l’Italie. Abdullahi Issa a formé un gouvernement avec Aden Abdullah Osman Daar en tant que président et Abdirashid Ali Shermarke en tant que premier ministre.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy