Le Jour de l’indépendance de la république du Rwanda

La Fondation ARCELFA tiens à féliciter le gouvernement et le peuple du Rwanda à l’occasion de sa 57e indépendance. Nous vous souhaitons, à votre pays et à tous ses habitants le bonheur, le succès sans cesse et la prospérité.

La fête de l’indépendance du Rwanda se tient le 1er juillet de chaque année. La date a été créée pour commémorer l’indépendance du Rwanda de la Belgique en 1962.

Aperçu historique de la fête de l’indépendance au Rwanda

La République du Rwanda est un petit pays de l’Afrique centrale et orientale. On pense que la région a été habitée pour la première fois peu de temps après le dernier âge glaciaire. Il y a des centaines d’années, elle était habitée par un groupe de locuteurs bantous, maintenant connu sous le nom de hutu. Les Twa, un peuple de pygmée, étaient un autre groupe ethnique qui y vivait. Vers le 15e siècle, les tutsi ont émigré au territoire du Rwanda moderne où ils ont formé un groupe ethnique distinct.

À leur arrivée, les tutsi ont dominé les deux autres peuples et ont formé une société tripartite. Les tutsi étaient la caste dirigeante, les hutu constituaient la majorité de la population et les twa constituaient une petite minorité en bas de l’échelle sociale. Peu après, l’une des chefferies locales a réussi à annexer les territoires voisins et à établir le Royaume du Rwanda.

La colonisation de la région des Grands Lacs africains, dont le Rwanda fait partie, a commencé relativement tard. À la suite de la Conférence de Berlin de 1884-1885, qui a réglementé la colonisation européenne de l’Afrique, le Rwanda a été cédé à l’Allemagne en échange de l’Ouganda au Royaume-Uni. Le territoire du royaume du Rwanda et un groupe de royaumes voisins plus petits ont été incorporés à l’Afrique orientale allemande. La plupart du temps, les Allemands n’avaient guère de contrôle dans la région et comptaient beaucoup sur le gouvernement autochtone en soutenant et encourageant les Tutsi en tant que classe dirigeante.

Après sa défaite lors de la Première guerre mondiale, l’Allemagne a perdu ses colonies d’outre-mer. Ses colonies africaines étaient réparties entre le Royaume-Uni, la France, la Belgique, le Portugal et l’Union sud-africaine. Donc, le Rwanda est devenu une partie du Ruanda-Urundi, un mandat placé sous le contrôle de la Belgique par la Société des nations. La Belgique a modifié la structure administrative du Rwanda et a mis en place des projets à grande échelle dans les domaines de l’éducation, des travaux publics, de la santé et de la supervision agricole, dans le but de rendre la colonie rentable.
Après la Seconde guerre mondiale et le remplacement de la Société des nations par les Nations unies, le Ruanda-Urundi est devenu un territoire sous tutelle des Nations unies administré par la Belgique. Alors que le sentiment anticolonial commençait à croître dans toute l’Afrique, les hutu fondèrent un mouvement d’émancipation, luttant pour l’indépendance de la Belgique et de la classe dirigeante tutsie.

La tension s’est accrue entre les deux groupes ethniques et sociaux, ce qui a mené à la révolution rwandaise de 1959. Environ 150 000 de personnesde la tribututsi ont été expulsés du Rwanda et les hutu sont devenus la classe dirigeante. Suite à la révolution, la Belgique a accepté d’organiser des élections municipales démocratiques. Après un référendum et des élections parlementaires tenues en 1961, le Rwanda est devenu une république. Il a obtenu son indépendance totale de la Belgique le 1er juillet 1962. Pas comme d’autres pays africains, le Rwanda a eu une voie longue et difficile vers l’indépendance, accompagnée de maintes troubles sociaux et de tensions raciales

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy