Le Jour de l’indépendance de la république du Madagascar

La Fondation ARCELFA tiens à féliciter le gouvernement et le peuple du Madagascar à l’occasion de sa 59e indépendance. Nous vous souhaitons, à votre pays et à tous ses habitants le bonheur, le succès sans cesse et la prospérité.

Le Madagascar est isolé des continents voisins depuis longtemps. Ceci a abouti à une grande variété de plantes, d’animaux et de cultures trouvés nulle part ailleurs dans le monde, ce qui fait que le Madagascar est surnommé le huitième continent. Ce pays a gagné son indépendance totale le 26 juin 1960 et on y fête l’indépendance à cette date depuis.

L’histoire de la fête de l’indépendance au Madagascar :

L’histoire du Madagascar a commencé au 7ème siècle avec l’établissement des postes de commerce le long des côtes par de nombreux nomades arabes musulmans. Grâce au commerce, le roi de l’île a commencé à étendre son pouvoir. Les chefferies Sakalavas de Menabe et Boina ont commencé à dominer une zone considérable de l’île.

Le contact avec les européens a commencé vers 1500, quand la capitaine côtière portugais, Diago Dias a découvert l’île lorsque son navire a été détaché du reste de sa flotte. En 1666, François Caron de la compagnie indienne de la Bretagne de l’Est a navigué au Madagascar. La compagnie a établi des ports sur les îles voisines et a souvent fait allusion au Madagascar comme « l’île de la lune ».

Pendant la guerre franco-hova, la France a envahi le Madagascar en 1883 afin de restaurer les biens saisis des citoyens français. Après la guerre, le Madagascar a cédé Antsiranana (Diego Suarez) aux français et a payé 560 000 francs d’or de strip-teaseuse aux héritiers de Joseph François Lambert.

En 1895, les français sont arrivés à Mahajanga ; ils se sont dirigés vers la capitale, et ils ont enfin saisi la ville.

Le parlement français a adopté un projet de loi visant à annexer le Madagascar, forçant la famille royale à s’exiler en Algérie. Pendant la seconde guerre mondiale, des troupes malgaches ont lutté en France, au Maroc et en Syrie. Avant la guerre, les allemands avaient prévu d’expulser tous les Juifs au Madagascar.

En 1947, il y a eu un soulèvement nationaliste à une époque où l’esprit nationaliste de la France étaient baissé. Après quelques mois de combat, le soulèvement a été apprivoisé, mais aux dépens de nombreuses vies. La France a créé des institutions de réforme en 1956 et les ont appelées les réformes d’outre-mer. Tout ceci était l’œuvre de Loi Cadre qui visait à conduire le Madagascar paisiblement vers l’indépendance. Le 14 octobre 1958, la république malgache a été déclarée au sein de la communauté française, alors que l’indépendance totale a été déclarée le 26 juin 1960.

Les traditions, les coutumes et les activités de la fête de l’indépendance du Madagascar :

Aujourd’hui, le Madagascar fête joyeusement son indépendance de la France.

Il y a des festivals de rue colorés qui attirent l’attention des touristes qui visitent ce pays d’île. Il existe également de nombreux concours auxquels les habitants assistent, notamment les compétitions de restauration.

Quelques renseignements tirés de l’Agency Report

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

I accept the Privacy Policy