Lancement De La Branche (WAELE/ARCELFA) Association De Renforcement Economique Et Du Leadership Des Femmes Africaines Section D’afrique De L’ouest

&Première conférence internationale

au Palais des Congrès, Bamako, Mali.

       15 – 17 mars 2005

SOMMAIRE

 

TABLE DE MATIERES                                         PAGES 

TERMES DE REFERENCE…………………………….3 

  1. INTRODUCTION…………………………………….3

 

  1. CONTENU

Le programme se compose, dans cette condition, du cadre et de climat de coopération aux femmes d’Afrique subsaharienne; Il se compose d’un réseau sous régional des femmes visant d’abord à: 

  • renforcer le statut social, économique, politique et culturel des femmes africaines;
  • satisfaire les intérêts pratiques et stratégiques des femmes tant au niveau des pays que des régions;
  • Progrès social réalisé, condition exceptionnelle pour une vie meilleure des femmes africaines.

Dans la perspective de créer une plus grande visibilité et de faire une intervention rationnelle, le programme, depuis son extension aux autres pays de la sous-région, a nommé ses coordinateurs nationaux ainsi que ses points focaux. Ce processus a permis aux femmes des pays d’entrer en contact avec les autorités nationales et les autres femmes leaders de l’association de ces pays.

Au Mali, l’Association a été présentée à la présidence, le ministère des affaires féminines, y compris le ministère de l’intégration en Afrique.

L’atelier sous régional a été présidé par Son Excellence Mme Touré Lobo Traoré, Première Dame de la République Fédérale du Mali. Il s’est déroulé du 15 au 17 mars 2005 à Bamako.

Les délégués du siège au Nigéria ont été conduits par la fondatrice/présidente Otunba Dr. Basirat Nahibi.

Les douze pays de la région ouest-africaine ayant de coordonnateur national de WAELE/ARCELFA comprennent: le Nigéria, le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, la Mauritanie, la Guinée Bissau, la Gambie, la Guinée Conakry, le Niger, le Ghana, le Cap Vert, le Libéria et la Sierra Leone.

Membres du Comité exécutif national de WAELE au Mali.

Déléguées de la Fédération nationale des femmes rurales au Mali.

Représentants des membres de WAELE au Mali.

Déléguées des coordinatrices des associations féminines au Mali.

Contexte et Justification

WAELE doit créer une organisation virile et engagée qui défendra l’économie et l’autonomisation politique des femmes rurales africaines. Le programme permettra aux femmes de participer à la mise en œuvre des politiques, des programmes et de la planification nationale pour soutenir et autonomiser les femmes dans le développement des familles et des enfants.

 

Le programme WAELE constitue un outil de développement qui complète les programmes gouvernementaux dans différents pays. Pour aider à atteindre son objectif en ce qui concerne l’autonomisation des femmes sur le plan économique et du leadership, le programme est un outil d’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

Les nominations des coordinateurs de pays et des points focaux constituent le point de départ des activités de WAELE. L’atelier doit permettre aux coordinateurs nationaux et aux membres du siège de se faire connaître et d’élaborer un plan d’action acceptable pour tous. L’atelier de Bamako est pour la sous-région ouest africaine.

OBJECTIFS DE L’ATELIER

  • Lancement de l’association dans la sous-région.
  • Identifier les opportunités de développement institutionnel et organisationnel du programme.
  • Elaborer, adopter et lancer un plan d’action commun qui tiendra compte de l’objectif spécifique de la mise en œuvre d’activités de développement efficaces relatives aux femmes de la région ouest-africaine: Nigéria, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, Mauritanie, Guinée Bissau, Gambie, Guinée Conakry, Niger, Ghana, Cap Vert, Libéria et Sierra Leone.
  • Concevoir un cadre de suivi et d’évaluation pour la période 2005-2008.

MÉTHODOLOGIE

L’atelier respectera les conditions des forums et ateliers internationaux.

LOGISTIQUE ET ORGANISATION

Nous avons besoin des éléments suivants pour réaliser un bon atelier compte tenu de la participation de plusieurs personnalités importantes des pays de la sous-région:

– Réservation d’hôtel – Hôtel Sofitel l’Amitié pour les membres du comité exécutif sous régional et l’Hôtel Bouna pour les délégués des autres pays.

– Engager le service des hôtesses pour une période de cinq jours.

– Installation d’un atelier de secrétariat pour la documentation.

– Disponibilité d’un parc automobile pour une période de cinq jours.

– Service de couverture médiatique par la télévision/radio nationale, y compris la presse privée.

– Service de sécurité.

ATELIER PEDAGOGIQUE D’ANIMATION

Pour assurer une meilleure clarté et qualité dans le processus méthodique de l’atelier, l’appui pédagogique se fera sous forme de panel. Il y aura trois panels:

Panel 1: Femmes rurales et solidification de l’économie: la place de la microfinance dans le pouvoir économique et la constitution des ressources dans les zones rurales par le coordinateur du Sénégal.

Panel 2: Participation des ONG féminines à l’éradication de la pauvreté.

– Expérience du Burkina Faso

– Expérience du Nigéria

– Expérience du Mali

Panel 3: Femmes/SIDA

– par la Gambie

– Par la Côte d’Ivoire

Quatre groupes seront constitués pour la conception d’un plan d’action. Un projet de plan d’action, élaboré sur la base des thèmes des groupes, est déjà disponible pour aider les participants à mener leur travail dans les groupes.

LA COMMUNICATION

Le travail en plénière sera soutenu par un système d’interprétation simultanée en français/anglais et anglais/français par deux interprètes.

NOMBRE DE PARTICIPANTS

Le nombre total de participants est estimé à cent (100) personnes composé de:

– Vingt-huit (28) délégués des pays d’Afrique de l’Ouest

– soixante-dix-huit (72) délégués nationaux du Mali.

RAPPORT FINAL

  1. DATE ET LIEU

Du 15 au 17 mars 2005 à la Salle Bala Moussa Keita au Palais des Congrès, Bamako. L’atelier sous régional de WAELE Woman Advancement for Economic and Leadership Empowerment in Africa a été cependant conçu en français “ARCELFA” Association de Renforcement Economique et du Leadership des Femmes Africaines.

  1. OBJECTIFS
  • Elaborer, adopter et lancer un plan d’action commun qui tiendra compte de l’objectif spécifique de la mise en œuvre d’activités de développement efficaces relatives aux femmes de la sous-région ouest-africaine: Nigéria, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, Mauritanie, Guinée Bissau, Gambie, Guinée Conakry, Niger, Ghana, Cap Vert, Libéria et Sierra Leone.
  1. DEROULEMENT DE L’ATELIER
  • LA CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence de M. Iial Ai Kamar, directeur général du cabinet du ministère des Maliens à l’étranger et de l’intégration en Afrique. La table d’honneur était composée de:

  • M. Dramane Wattara, Président de la “Fondation Pour L’enfance”
  • Otunba Dr. Basirat Nahibi, fondatrice/présidente de WAELE/ARCELFA
  • Mme Dissa Fanta Berthe, Vice-présidente WAELE/ARCELFA, section d’Afrique de l’Ouest.
  • Mme Ponjo Nicoles Sidibe, représentante du ministère malien des affaires féminines, de l’enfance et de la famille.

La cérémonie d’ouverture a débuté par une allocution de l’initiatrice/présidente Otunba Dr. Basirat Nahibi et Mme Fanta Dissa BERTHE, vice-présidente WAELE/ARCELFA d’Afrique de l’Ouest.

  • DISCOURS

La première journée, trois (3) discours ont été présentés par des participants des pays respectifs : le Sénégal, le Mali et la Côte d’Ivoire. Les discours avaient pour thèmes suivants:

  • Les femmes rurales et une économie de solidarité – Quelle place pour la microfinance en termes de pouvoir économique et la constitution de ressources dans les zones rurales. Par le Sénégal.
  • Participation des ONG féminines à l’élimination de la pauvreté.

– Réalités du Burkina Faso par un délégué du Burkina Faso

– Réalités du Nigéria par un délégué du Nigéria

– Réalités du Mali Par un délégué Mali.

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *